Le printemps arrive enfin, depuis le temps qu’on l’attendait! Alors il est grand temps de ressortir vos pots, jardinières et terreau pour bien démarrer la saison. Vous êtes motivés comme jamais pour faire pousser des tonnes de légumes et fruits dans votre potager? Tant mieux, parce qu’on va passer en revue les différentes solutions qui s’offrent à nous quand on veut créer son propre potager vertical. Pour ceux qui ont un micro balcon, ne vous inquiétez pas, des solutions très simples existent.

Patience et planification

Ca y est, le printemps est là et, avec lui, une tonne de catalogues et publicités des vendeurs spécialisés s’entassent chez vous. Tous vous proposent des solutions “clés en main” pour faire pousser toutes sortes de plantes, légumes et fruits sur votre balcon pour quelques centaines d’euros. Sauf que vous pouvez vous en tirer aussi bien, voir mieux, avec des solutions bien moins chères et plus adaptées.

La première chose à faire lorsqu’on veut créer de toute pièce un potager ou en réorganiser un, qui plus est sur un balcon de petite taille, c’est d’examiner l’espace disponible et son ensoleillement. Alors avant de se ruer chez Jardiland, je vous conseille de passer une bonne journée à prendre quelques photos et des notes sur votre balcon. Si possible, levez-vous un peu avant le levé du soleil. C’est dur mais cela va en valoir la peine, vous allez voir. Ainsi, vous saurez quel est l’endroit qui sera ensoleillé en premier. Ensuite, prenez des photos de l’ensemble de votre balcon régulièrement, idéalement toutes les 30 minutes. Grâce à ces photos, et aux éventuelles notes que vous aurez prises en même temps, vous pourrez déterminer les spots qui sont le plus longtemps ensoleillés et ceux qui le sont le moins. Pourquoi faire cela? Tout simplement pour placer les plantes nécessitant le plus de soleil aux endroits les plus ensoleillés et les autres à l’ombre pour éviter qu’elles ne finissent brulées. En faisant cela, vous partez déjà dans le bon sens.

Comme je vous le disais plus haut, se construire un potager vertical sur son balcon, ou tout autre endroit de petite taille, ne nécessite pas forcément de dépenser une fortune en gadgets et systèmes de jardinage poussés. Je vais vous montrer quelques jardins verticaux faits à partir de matériaux récupérés.

Primordial avant de concevoir son potager : connaître l'ensoleillement de son balcon

Palettes et poches

Les palettes et les poches en tous genres sont idéales pour faire pousser des legumes verts comme la laitue, les épinards ou même du chou frisé, très a la mode en ce moment. Vous pourrez aussi y cultiver des herbes ou même des fleurs comestibles. Pour toutes ces cultures, faites bien attention à tirer profit des endroits les plus ensoleillés de votre potager : un mur de votre habitation exposé plein sud, l’espace longeant une barriere ou le spot voyant le plus de soleil sur votre balcon. C’est là où votre étude préliminaire et toutes les photos que vous aurez prises vous seront utiles (vous voyez, je vous l’avais dit!). Ensuite, optimisez le rendement de votre potager vertical en optimisant l’espace et en y cultivant un maximum de plantes.

Comme je vous le disais plus haut, les palettes en bois sont parfaites pour ce type de jardin vertical. Vous pouvez séparer vos cultures dans differents compartiments puisqu’ils existent déjà. Aussi, les palettes sont bien assez solides pour faire face à des vents un peu forts. Enfin, elles sont généralement très peu chères. Tout dépend où vous habitez, mais vous pourrez peut-être même en trouver gratuitement.

Utilisez une palette en bois comme support de potager vertical

Utiliser des palettes pour créer son propre jardin vertical n’est pas la seule solution, il en existe d’autres et notamment une bien plus originale. Vous avez sûrement déjà vu (chez Ikea ou autre) des systèmes de range chaussures à suspendre à des crochets, un placard ou une porte? Et bien vous pouvez aussi vous en servir de support de potager. Remplissez chaque poche par du terreau et cultivez-y vos légumes et plantes. Cela peut aussi faire un très bon atelier pratique pour vos enfants puisque c’est extrêmement simple, ludique mais aussi efficace.

Jardin vertical dans un range chaussures

Gouttieres, bouteilles et boites de conserve

En général, personne ne pense à utiliser les gouttières comme conteneur pour faire pousser une quelconque plante. Le seul moment où on voit un peu de verdure associee a nos gouttieres, c’est quand on doit les nettoyer ou les remplacer parce qu’on les a delaissées et que de la mousse ou des petites plantes les ont envahies…

Mais en fait, vous pouvez faire pousser (volontairement) un tas de de plantes et légumes dans des gouttières que vous accrocherez contre un mur ou que vous suspenderez a des chaines ou des cordes assez solides. Le plus simple pour bien faire pousser vos légumes dans des gouttières, c’est de faire quelques trous dans le bas de chacune d’entre elles pour que l’eau puisse s’écouler correctement. Ensuite, comme d’habitude, ajoutez-y du terreau de qualité et plantez/semez-y ce que vous voulez. Bien entendu, faites attention à bien choisir des plantes qui n’ont pas besoin de beaucoup d’espace pour leurs racines, comme laitues et les herbes aromatiques.

Vous pouvez également profiter pleinement des rebords de fenêtres et balustrades de balcon en y accrochant toutes sortes de conteneurs. Par exemple, vous pouvez faire pousser des herbes aromatiques dans des bouteilles d’eau usagées ou bien utiliser des boites de conserves que vous auriez préalablement trouées pour que l’eau puisse s’évacuer. Tant que vous faites bien attention à laisser assez d’espace au dessus et en dessous de chaque conteneurs pour que toutes les plantes aient assez de lumière, vous pouvez vous aménager un espace de verdure facilement sur votre balcon.

Faites pousser vos plantes dans des gouttieres

Treillis et tuteurs

Votre balcon est la plupart du temps a l’ombre et vous n’avez qu’un mur qui voit le soleil assez longtemps? Pas d’inquiétude, vous avez meme de la chance! Il existe beaucoup de plantes grimpantes qui pousseront très bien sur votre balcon : les tomates, les pois, certains concombres, le houblon et même les melons. Tout ce dont vous aurez besoin, c’est d’une trame qui va permettre a vos plantes de monter vers le ciel : une clôture que vous appliquerez sur un mur, des lattes d’un vieux lit Ikea, une palette un peu amochée… Tant que vos plantes peuvent s’enrouler sur une trame pour grimper, vous pouvez avoir un jardin vertical ne prenant que très peu de place sur votre balcon.

Pour tous les petits chanceux qui ont un petit bout de terre chez eux, vous pouvez créer un jardin vertical dans un petit espace avec des bambous et de la ficelle par exemple. Petit conseil pour un potager vertical original, créer une sorte de tipi avec des bambous ou des vieux balais/manches. Vous pourrez faire pousser différentes plantes sur chaque tuteur et vous obtiendrez un potager à la fois productif et unique.

Si vous voulez voir comment faire une trame a base de bambous et de ficelles, n’hésitez pas à consulter l’article que nous avons écrit ici :

Une trame faites en bamboo