On a souvent un problème de place dans son jardin et ceux qui ont un potager sur leur balcon le savent surement plus que d’autres. Les potagers verticaux sont idéaux pour faire pousser un maximum de légumes, de fleurs ou de fruits dans un espace restreint. Cependant, faîtes bien attention : tous les supports ne sont pas forcément adaptés pour ce que vous voulez cultiver. Nous allons faire un petit tour d’horizon des différents supports existants.

Piquet / Poteau

Support vertical le plus répandu, le piquet est très facile à mettre en place. Veuillez simplement vous assurer qu’il soit bien fixé à la base, surtout si vous comptez faire pousser des légumes ou des fruits un peu lourd. Vous ne voudriez pas qu’il cède sous leurs poids.

Comme vous pouvez le voir sur l’infographie, ce type de support vertical est idéal pour les pois et les haricots. En effet, ces légumes n’étant pas particulièrement lourds, ils pourront “grimper” autour de votre support sans risquer de le faire plier.

Aussi, vous pouvez faire pousser quelques fleurs le long de piquets, notamment des capucines.

Enfin, ces supports convient également aux plants de tomates qui s’enrouleront autour d’eux. Prenez garde tout de même à choisir des espèces de tomates relativement petites ou bien alors à utiliser un piquet assez solide et bien fixé.

Piquet tuteur en pot

Cage cylindrique

Les cages cylindriques peuvent être utiles si vous souhaitez contrôler un peu plus le volume final de vos cultures. Là encore, ce type de support convient tout à fait à la culture des haricots et des tomates. Vous pouvez même choisir des espèces de tomates un peu plus grosses, les cages supportent généralement mieux les légumes lourds que les poteaux.

Si la culture de grosses tomates est possible, alors rien ne vous empêche de vous essayer à celle des poivrons. Un peu trop volumineux et lourds pour de simples piquets, les poivrons s’épanouiront facilement autour d’une cage.

Cage cylindrique, support robuste

Trépied

Un trépied, ce n’est rien d’autre que 3 piquets attachés à leur extrémité supérieure. Jusque là, je ne vous apprends rien mais cela veut dire que vous pouvez vous en servir comme support pour des haricots, des tomates, des poivrons ou même des fleurs comme les capucines.

L’avantage qu’un trépied apporte, c’est que l’on peut s’en servir également pour cultiver du houblon! De quoi épater vos amis avec une culture originale. De là à dire que vous arriverez à faire votre propre bière par contre …

Un trépied comme support pour tomate

Tipi

On continue notre tour des supports verticaux et on arrive aux supports un peu plus complexes. Les tipis, simplement des trépieds avec plus de pieds, sont très utiles pour faire pousser des légumes ou fruits assez lourds car leur structure est robuste.

Comme pour les précédents supports, les tipis conviennent à la culture des tomates, des capucines et du houblon. Cependant, vous pourrez aussi les utiliser pour faire pousser des haricots grimpants qui nécessitent des supports robustes.

Enfin, vous pourrez aussi vous essayer à la culture des concombres. Et je peux vous assurez que vous ne le regretterez pas les jours de grandes chaleurs où vous n’aurez qu’à en cueillir un ou deux, accompagnés d’une poignée de tomates cerises, pour apporter un peu de fraicheur (et de fierté) à vos repas.

Un tipi support de plants de tomates

Structure en A

Dernier support vertical, la structure en A est le plus robuste de tous. Vous pouvez évidemment y faire pousser tous les légumes et fleurs dont on a parlé précédemment, sans aucune crainte. Son seul inconvénient est la place qu’elle prend. Il va vous falloir un peu d’espace dans votre jardin, à moins que vous ayez un balcon gigantesque.

Une structure en A pour un jardin aéré et des supports robustes

Infographie

Retrouvez l’infographie sur laquelle je me suis basé pour écrire cet article. Elle a été tirée du site familyfoodgarden.

Un infographie pour savoir quel support est fait pour vos légumes