On aimerait tous pouvoir consommer de bonnes myrtilles fraiches plus souvent, mais cela coûte un bras au marché ou dans les magasins bios. Mais saviez-vous qu’il est non seulement possible mais même plutôt facile de cultiver des myrtilles même si on habite en ville? En fonction de la variété que vous choisirez, le myrtiller peut prendre deux ou trois ans avant de produire des fruits, mais après vous pourrez consommer vos propres baies pendant de nombreuses années!

Quand les planter ?

Le myrtiller se plante d’octobre à mars, vous avez encore un peu de temps! Préférez les plants en racines nues, donc avec un taux de reprise accru et une présentation bien plus économique.


Comment les planter ?

La culture des myrtilles nécessite un peu plus de précaution que les simples semis de radis ou de carottes, tout simplement parce qu’on a ici affaire à une bien plus grosse et plus grande plante. Il va donc falloir bien choisir son contenant. Ses racines vont peu profond dans la terre mais elles se déploient beaucoup. Nous vous conseillons donc de choisir un pot d’au moins 50 cm. de large Ensuite, comme la plante va grandir et peser de plus en plus lourd, vous devez aussi choisir un pot assez profond pour garder une bonne stabilité. Le mieux est de choisir un pot d’au moins 45 cm de profondeur.

Myrtillier dans un pot

Bien sûr, si votre myrtiller surperforme, vous pouvez changer de pot sans problème. Dans tous les cas, faîtes attention à choisir un pot avec plusieurs trous dans le fond pour que l’eau d’arrosage s’évacue correctement.

Le myrtiller a besoin d’un sol acide et se développe d’autant mieux lorsque le pH se trouve entre 4 et 5.5. Nous vous conseillons donc de mettre dans votre pot un mélange contenant :

  • de la mousse de tourbe
  • des écorces de taille moyenne
  • du terreau acide
  • 1/4 ou 1/2 coupe de soufre

Une fois que vous avez planter le myrtiller, vous pouvez ajouter une couche de copeaux de bois ou du compost, ce qui va garder les racines au frais. Au début du printemps, fertilisez avec un fertilisateur acide.

Un pH mètre de précision

PH Mètre de précision Mudder

En attendant notre guide sur les testeurs de pH, voici un pH mètre de grande qualité qui vous sera bien utile pour améliorer la qualité de votre terre, et donc de de vos récoltes!

Retrouvez-le sur Amazon


Comment s’en occuper ?

Cette plante prospère eau soleil, ce n’est donc pas étonnant qu’on les retrouve sur les flancs bien exposés de nos montagnes. Mais elle accepte volontiers un peu d’ombre pendant la journée, surtout si le climat est chaud. Gardez tout de même en mémoire que plus le myrtiller reçoit de soleil, meilleures seront les myrtilles! Ca devrait vous motiver pour bien l’exposer.

Vous n’aurez pas besoin de beaucoup de temps pour vous occupez de votre myrtiller. Arrosez-le un peu tous les deux jours et beaucoup environ une fois par semaine, pour éviter que la terre ne s’assèche. Attention, même si cette plante requiert un arrosage régulier, vous devez éviter de la noyer : les racines n’aiment pas du tout que la terre soit gorgée d’eau.

Un myrtillier en ville et au soleil

Heureusement, vous n’aurez pas à tailler beaucoup votre plante pendant les premières années. Essayez simplement de couper toutes les tiges mortes pour encourager la repousse. Au début, préférez tailler hors saison. Pour les plantes plus vieilles, vous aurez besoin de tailler aussi au début du printemps.

Quand la production de fruit prendra fin, arrêtez d’arroser et ajouter un peu de paillis sur le dessus de votre pot. Si vous habitez dans une région vraiment froide, placez le pot à l’abri du vent. Le mieux est de le placer dans une pièce non chauffée, un garage par exemple. Si vous n’en avez pas, couvrez bien votre plante.


Quand et quoi récolter ?

C’est la partie la plus simple, mais aussi celle que vous allez préférez! Une fois que les myrtilles sont bleues foncé et faciles à détacher de leur tige, c’est le bon moment pour les récolter. Pour des baies encore plus savoureuses, attendez encore quelques jours avant de les cueillir.

Une belle récolte de myrtilles dans son appartement


Nos astuces

  • Si possible, essayez de cultiver deux variétés de myrtilles pour assurer une polinisation croisée. Placez les assez proche l’une de l’autre, environ 1m. Cela va non seulement augmenter le rendement mais vos plantes produiront de plus gros fruits. Et aussi, si vous choisissez des variétés ne donnant pas à la même saison, vous aurez des myrtilles toute la saison sur votre balcon!
  • Les myrtilles c’est bien, les oiseaux c’est bien, mais vous n’aurez peut être pas envie de voir toute votre future récolte engloutie dans le bec d’un oiseau. Gardez vos myrtillers couverts pendant le saison où ils produisent des fruits.
  • Occasionnellement, disposez du marc de café à la surface de votre pot. Légèrement acide, cela va doper la croissance de vos fruits. Si vous n’êtes pas accroc au café, vous pouvez essayer de mélanger quelques zestes de citron ou de pamplemousse dans votre terreau.
  • Enlevez les fleurs au printemps avant qu’elles ne produisent des fruits pour encourager la pousse de votre plante.
  • Si les feuilles du myrtiller deviennent jaunes ou rouges et que ce n’est pas encore l’hiver, le pH de votre sol est trop élevé. Si vos feuilles sont d’un jaune pale, votre sol a un pH trop faible.
  • Les myrtillers peuvent fournir des fruits pendant des années. Rempoter votre plante dans un container plus grand si elle se sent à l’étroit. Faîtes cela de préférence en hiver.

Hop, un muesli aux myrtilles de son balcon